Sélectionner une page

En 1 clic
Accueil » Votre Mairie » Démarches

Démarches

Demande d'acte de naissance

Un acte de naissance peut donner lieu à la délivrance de 3 documents différents : la copie intégrale, l'extrait avec filiation et l'extrait sans filiation. La demande d’acte doit se faire auprès de la mairie du lieu de naissance de la personne concernée. À Chessy, vous pouvez effectuer votre demande directement en mairie auprès du service état civil ou grâce au formulaire ci-dessous.

    Renseignements concernant l'acte

    En cas de demande de copie intégrale ou d’extrait avec filiation, précisez obligatoirement

    Renseignements concernant le demandeur

    Demande d'acte de mariage

    Un acte de mariage peut donner lieu à la délivrance de 3 documents différents : la copie intégrale, l'extrait avec filiation et l'extrait sans filiation. La demande d’acte doit se faire auprès de la mairie du lieu de mariage. À Chessy, vous pouvez effectuer votre demande directement en mairie auprès du service état civil ou grâce au formulaire ci-dessous.

      Renseignements concernant l'acte

      En cas de demande de copie intégrale ou d'extrait avec filiation, précisez obligatoirement les champs suivants

      Renseignements concernant le demandeur

      Les données saisies dans ce formulaire seront enregistrées dans un fichier informatisé par la mairie de Chessy et seront utilisées dans l'unique but de vous répondre. Vos données seront conservées pour une durée de 12 mois. Vous pouvez, à tout moment, exercer votre droit d'accès, de modification, de rectification ou de suppression des données vous concernant en contactant le service communication à l'adresse suivante : etatcivil@chessy77.fr

      Demande d'acte de décès

      Une copie intégrale d’acte de décès peut être délivrée à toute personne qui en fait la demande. Celle-ci peut se faire soit auprès de la mairie du lieu de décès, soit auprès de la mairie du dernier domicile du défunt. À Chessy, vous pouvez effectuer votre demande directement en mairie auprès du service état civil ou grâce au formulaire ci-dessous.

        Renseignements concernant l’acte

        Renseignements concernant le demandeur

        Les données saisies dans ce formulaire seront enregistrées dans un fichier informatisé par la mairie de Chessy et seront utilisées dans l'unique but de vous répondre. Vos données seront conservées pour une durée de 12 mois. Vous pouvez, à tout moment, exercer votre droit d'accès, de modification, de rectification ou de suppression des données vous concernant en contactant le service communication à l'adresse suivante : etatcivil@chessy77.fr

        Acquisition d'une concession funéraire ou cinéraire

        Le défunt peut être inhumé au cimetière de Chessy :

        • s’il habitait la commune ;
        • s’il est décédé sur la commune ;
        • s’il disposait d’un caveau familial.

         

        Modalités :

        • Adresser un courrier en mairie précisant la durée souhaitée (30 ou 50 ans pour les concessions funéraires, 15, 30 ou 50 ans pour les concessions cinéraires) et la nature de celle-ci (familiale, collective ou individuelle)* ou s’adresser directement à la mairie au service à la population.
        • Fournir une pièce d’identité et un justificatif de domicile ou résidence ;
        • L’acquisition d’une nouvelle concession est soumise à l’accord du maire.

        (*Familiale = tous les membres de la famille peuvent y être inhumés en justifiant d’un lien de parenté / *Collective = toutes les personnes désignées peuvent y être inhumées qu’elles soient ou non de la famille / *Individuelle = seule la personne qui l’a acquise peut y être inhumée.)

         

        Tarifs :

        • Concessions funéraires : 30 ans = 300 € · 50 ans = 500 €
        • Concessions cinéraires : 15 ans = 150 € · 30 ans = 300 € · 50 ans = 500 €
        • + vacations de police : 25 €

         

        Consultation du règlement :

        règlement du cimetière
        18-02-2020 9:21 Télécharger

         

         

        Fiche pratique

        Déroulement de la scolarité en lycée professionnel

        Vérifié le 18 septembre 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

        Accessible après la 3e, le lycée professionnel permet au jeune d'acquérir des connaissances et des compétences générales et professionnelles. La formation est réalisée dans un cadre scolaire, mais comprend également des périodes de formation en entreprise. Le lycée professionnel prépare à des diplômes permettant l'insertion dans la vie professionnelle, mais aussi la poursuite des études.

        Le lycée professionnel est accessible après la classe de 3e.

        Il permet à un élève de préparer :

        • un certificat d'aptitude professionnelle (CAP) en 2 ans,
        • un baccalauréat professionnel en 3 ans.

         À noter

        ces formations peuvent également être réalisées en alternance par le biais de l'apprentissage.

        Ces formations sont réalisées dans un cadre scolaire et intègrent également des périodes de formation en milieu professionnel, en général en entreprise.

        En début d'année scolaire, le lycée professionnel organise des journées d'accueil et d'intégration, afin de marquer l'entrée au lycée et dans la voie professionnelle.

        L'admission se fait sur dossier après l'avis du conseil de classe de 3e.

        Déroulement de la scolarité

        Le CAP se prépare en 2 ans et atteste d'un niveau V de qualification.

          À savoir

        les élèves peuvent bénéficier d'une adaptation de la durée de la formation en fonction de leurs parcours et de leurs acquis.

        Il existe de très nombreuses spécialités de CAP (environ 200) dans des domaines variés.

        La formation comporte :

        • des enseignements technologiques et professionnels selon la spécialité choisie,
        • des enseignements généraux (français, histoire-géographie ou langue par exemple),
        • une période de formation en milieu professionnel (entre 12 et 14 semaines).

        Une partie de la formation peut être effectuée à l'étranger.

        L'évaluation pour l'obtention du diplôme se fait tout au long de la formation avec notamment des contrôles en cours de formation (CCF). Des épreuves en fin de formation sont également prévues.

        Le diplôme permet une insertion professionnelle, mais aussi une poursuite d'études.

        Entretien personnalisé d'orientation

        En 1ère année de CAP, le professeur principal mène un entretien personnalisé d'orientation avec l'élève. Il permet de faire un bilan individualisé de son parcours et d'envisager avec lui la poursuite de sa formation.

        Cet entretien permet, si cela est nécessaire, de programmer des mesures éducatives et pédagogiques pour éviter le décrochage scolaire ou la sortie du système scolaire sans qualification.

        Poursuite d'études

        Après l'obtention de son CAP, l'élève peut décider de continuer sa formation.

        • Baccalauréat professionnel : l'admission en première professionnelle est possible sur demande de la famille et après avis du conseil de classe. L’élève prépare alors une spécialité en cohérence avec celle du CAP qu'il a obtenu.
        • Formation complémentaire d'une année : mention complémentaire (MC) ou formation complémentaire d'initiative locale (FCIL) dans la continuité du CAP obtenu.
        • Brevet des métiers d'art (BMA)  : dans le domaine de l'artisanat d'art, envisageable en fonction de la spécialité obtenue.
        • Brevet professionnel (BP)  : se prépare en 2 ans uniquement par apprentissage, pour approfondir les techniques professionnelles. Il faut trouver une entreprise partenaire et s’inscrire en centre de formation d’apprentis (CFA) pour obtenir ce diplôme.

        L'admission en 2de se fait soit après l'avis du conseil de classe de 3e, soit après un CAP, soit après une 2de générale ou technologique.

        Déroulement de la scolarité

        Le baccalauréat professionnel se prépare en 3 ans et atteste une spécialité professionnelle d'un niveau IV de qualification.

        Pendant cette formation, l'élève passe un diplôme professionnel intermédiaire (CAP ou BEP).

        Il y a environ 90 spécialités de baccalauréat professionnel.

        La formation comporte :

        • des enseignements basés sur les techniques professionnelles selon la spécialité choisie,
        • des enseignements généraux (français, histoire-géographie ou langue par exemple),
        • une période de formation en milieu professionnel (entre 12 et 26 semaines réparties tout au long de la formation),
        • un accompagnement personnalisé, sous la forme d'un travail de soutien ou d'approfondissement voire d'une aide à l'orientation.

        La formation se compose d'une classe de 2de, d'une 1re et d'un terminale professionnelle.

        Une partie de la formation peut être effectuée à l'étranger.

        L'évaluation pour l'obtention du diplôme se fait tout au long de la formation avec notamment des contrôles en cours de formation (CCF), sauf en en classe de 2de. Des épreuves en fin de formation sont également prévues.

        Le diplôme obtenu permet une insertion professionnelle mais aussi la poursuite des études.

          À savoir

        le BEP est un diplôme passé en cours de cursus du baccalauréat professionnel. L'obtention de ce diplôme intermédiaire est intégrée au parcours, mais n'est pas obligatoire. Il atteste l'acquisition de compétences professionnelles.

        Entretien personnalisé d'orientation

        • Le professeur principal mène un entretien avec l'élève. C'est l'occasion de faire un bilan individualisé de son parcours et d'envisager avec lui la poursuite de sa formation.

          Cet entretien permet, si cela est nécessaire, de programmer des mesures éducatives et pédagogiques pour éviter le décrochage scolaire ou la sortie du système scolaire sans qualification.

        • L'entretien permet d'étudier les conditions spécifiques pour accéder à une section de techniciens supérieurs (STS) ou à un institut universitaire de technologie (IUT). Il peut aussi évoquer les futures conditions d'insertion professionnelle.

        • L'entretien permet de préciser les conditions à remplir pour accéder à une section de techniciens supérieurs (STS) ou un institut universitaire de technologie (IUT).

        Poursuite d'études

        Après le bac pro, l'élève peut poursuivre ses études dans des formations diverses, notamment :

        • Mention complémentaire (MC) : accessible sur dossier, elle se prépare en 1 an en lycée professionnel ou en centre de formation d'apprentis (CFA).
        • Formation complémentaire d’initiative locale (FCIL) : se prépare en 1 an dans un lycée professionnel et permet d'obtenir une attestation ou un certificat d’école (qui n'est pas un diplôme national).
        • Brevet de technicien supérieur (BTS) : l'élève qui a obtenu son baccalauréat professionnel avec mention bien ou très bien est admis de droit en BTS du même domaine à la rentrée suivante. L’inscription se fait par la plateforme parcoursup.
        • Licence universitaire : se prépare en 3 ans à l'université après le bac. Certaines universités proposent des mises à niveau aux élèves issus d'un baccalauréat professionnel. L’inscription se fait par la plateforme parcoursup.

          À savoir

        après l'obtention d'une licence universitaire, l'étudiant pourra poursuivre ses études en s'inscrivant à un master professionnel.

        Restons connectés
        Bientôt une newsletter